ANR DexterWide

Aller à : navigation, rechercher
FICHE D'IDENTITE
— Titre complet : Robots parallèles à câbles avec dispositifs embarqués
— Durée : 36 mois
— Date de début : 1/12/15
— Partenaires : 
   LIRMM (Coordinateur : Marc GOUTTEFARDE), 
   ICube (Responsable : Jacques GANGLOFF), 
   Tecnalia (Responsable : Jean-Baptiste IZARD), 
   NFM (Responsable : Thomas CAMUS).
— Budget : 500 k€

Résumé

Le projet DexterWide est consacré aux systèmes robotiques composés d’un robot parallèle à câbles (RPC) de grande dimension et d’un robot industriel (manipulateur sériel), ce dernier étant embarqué sur la plate-forme mobile du RPC. Un tel ensemble est pertinent dans plusieurs applications industrielles nécessitant l’exécution de tâches dextres au travers d’un vaste espace de travail. Des exemples d’applications qui devraient bénéficier de cette technologie sont la production, la manipulation et l’inspection dans les secteurs de la construction navale, des énergies renouvelables, de l’aéronautique, du nucléaire et du génie civil. La robotisation de certaines de ces applications devrait soulager des travailleurs de tâches dangereuses et pénibles, accélérer les temps de production, améliorer la qualité et ainsi préserver la compétitivité d’industries nationales de premier rang. Le projet DexterWide est soutenu par le PNB (“Pôle de l’industrie nucléaire”). Dans le cadre du projet, trois applications feront l’objet de démonstrations expérimentales :

  • application sans contact : peinture à la bombe
  • application « en interaction » #1 : découpe de plastique ou de métal ;
  • application « en interaction » #2 : carottage de différents matériaux.

Le projet traitera particulièrement des cas où l’influence du robot industriel embarqué sur la statique et/ou la dynamique du RPC est notable et ne peut donc pas être négligée. La faible raideur mécanique du RPC, dont la plate-forme mobile constitue la base du robot industriel embarqué, et la redondance cinématique et d’actionnement constituent les principaux défis du projet. Ces défis seront relevés par le biais :

  1. de dispositifs supplémentaires embarqués sur la plate-forme du RPC permettant l’ajustement du centre de masse global du système et la stabilisation active (compensation de vibrations) ;
  2. de stratégies de planification et de commande utilisant toutes les variables de commande disponibles (treuils du RPC et actionneurs embarqués incluant ceux du robot industriel) afin de bénéficier pleinement de la redondance cinématique du système.

Des dispositifs mécaniques actionnés, constitués de masses mobiles embarquées dans la plate-forme mobile du RPC, seront proposés. Les mouvements de ces masses embarquées seront coordonnés à ceux du robot industriel afin de maintenir la position du centre de masse global constante ou de n’autoriser son déplacement que dans des limites acceptables. De tels dispositifs devraient permettre au RPC de ne pas être surdimensionné et aussi d’éviter d’avoir à restreindre (trop) strictement les configurations possibles et la dynamique des mouvements du robot industriel embarqué. Pour la stabilisation active (compensation de vibrations), le projet traitera de l’utilisation de toutes les variables de commande disponibles ainsi que de dispositifs tel que les roues à réaction, les actionneurs gyroscopiques et les jets d’air comprimé.

Les stratégies de planification et de commande proposées au cours du projet auront pour objectif une utilisation optimale du système complet qui possède de la redondance cinématique ainsi qu’une possible redondance d’actionnement. En outre, des méthodes d’automatique avancée seront développées et/ou éprouvées afin de permettre la stabilisation active du système et d’améliorer ces performances dynamiques, deux conditions probables au succès des démonstrations des trois applications sélectionnées dans le projet (peinture, découpe et carottage).